Archives par mot-clé : style

Coupe, qualité, style : pourquoi choisir les chemises grande taille Casa Moda

MODÈLES BUSINESS OU DÉTENTE, LE CHEMISIER ALLEMAND HABILLE L’HOMME GRAND OU FORT

Exigeant sur votre look ? Vous serez conquis par les modèles de chemises « ville » grande taille du chemisier allemand Casa Moda. Spécialiste renommé de la chemise homme, la marque habille aussi l’homme grand et l’homme fort.

Casa Moda, spécialiste de la chemise depuis 1924…

Comme son nom ne l’indique pas, Casa Moda est une marque allemande, créée en 1989 pour présenter les modèles de ville et de loisir du chemisier, présent sur le marché du textile depuis 1924.

Conçus dans un esprit casual, les modèles de la marque sont particulièrement remarquables pour leur coupe soignée, leur goût du détail mode et la qualité du tissu 100% coton labellisé Oeko-Tex®, garantissant l’absence de produits toxiques pour le corps et l’environnement.

Déclinant ses modèles pour l’homme grand et l’homme fort, l’entreprise se diversifie aujourd’hui dans la mode masculine et les accessoires et a lancé en 2008 une seconde marque Venti, qui propose des chemises cintrées, coupe slim, près du corps, aux manches extra-longues, visant la clientèle des hommes jeunes et grands.

Découvrez les chemises de la gamme « grande taille » de Casa Moda

Avec un savoir-faire qui n’est plus à démontrer, le souci du confort, de la qualité et des prix, la fabrication des modèles grande taille Casa Moda en Macédoine ou en Roumanie permet le renouvellement fréquent des collections, qui surfent sur la tendance :

Version ville : de fines rayures, un grand choix de pièces à carreaux, et surtout beaucoup de couleurs mode pour les modèles unis (bleu clair, denim, gris foncé). On aime aussi ces détails soignés : boutons ton sur ton, col et poignets doublés de tissus contrastants ou à motifs.

Version détente : chemises à carreaux à poches boutonnées ou broderie en plastron, velours fines côtes ultra confortable…
Infroissables, les basiques grande taille Casa Moda existent du 2XL au 6XL (46 au 54).

Découvrez aussi :

Pierre Cardin, une ligne raffinée et chic de chemises « grande taille »

Olymp, une marque trendy spécialisée en chemises « grande taille »

Histoire du jeans : vieux de 150 ans, mais éternellement jeune et stylé

La grande aventure de l’incontournable denim

La place occupée par le jeans
dans les garde-robes mérite amplement de se renseigner sur son
histoire. Ce vêtement fait partie aujourd’hui des vêtements les plus
vendus dans le monde. Aujourd’hui perlé, peint ou brodé, l’histoire du
denim met en évidence la révolution qu’il a apportée dans les mentalités
et dans le style vestimentaire du monde entier.

Le jeans : d’inspiration bavaroise et lettonienne

Il est né aux États-Unis
en 1870 d’une commande faite au fileur bavarois Davis. L’objet de la
commande est un pantalon destiné à pouvoir supporter les rigueurs
quotidiennes du travail de bûcheron. Le tissu, appelé « denim »
(déformation de « de Nîmes », ville originaire du tissu) est acheté au
commerçant Levi Strauss. Le produit fait son effet rapidement dans la
classe ouvrière. Levi Strauss s’associe alors avec Davis et brevette sa
création. C’est la naissance du jean. Quelques années plus tard,
d’autres entreprises, mieux assises financièrement, se lancent elles
aussi. La production du denim se fait à grande échelle. LEVIS améliore
ses jeans : le denim est de meilleure qualité, patch en cuir, les
coutures en couleur.

Le jean : de la tenue de travail au cinéma

La crise de 1929 survient avec son lot de chômage et de faillites. Le denim,
peu cher et confortable, séduit aussi les Américaines. La coupe du
pantalon se féminise et habille également les soldats américains lors de
la 2e Guerre mondiale. Le jean investit le milieu du cinéma. James
Dean, Marlon Brandon ou Maryline Monroe l’adoptent. Le denim accompagne
ainsi le vent de révolution et la soif de liberté qui soufflent sur le
monde au début des années 60. Il devient le symbole de toute une
génération. Et en 1970, les créateurs commencent à la customiser. Les
perles, les broderies ou la couleur modernisent ce vêtement devenu tout
simplement indispensable dans une penderie.

Les différentes marques existantes dans le milieu du jean grande taille

Quelles sont les marques de référence de jeans grande taille ? Sur quoi miser pour un pantalon en denim d’une qualité et d’un rendu particulièrement réussi ?

Le jean dans le monde entier, ses records incroyables en chiffres

Le jeans fait vraiment figure d’exception dans le monde de la mode, et le volume comme les ventes le prouvent à chaque instant.

Le jean s’allie à différentes matières : une variété de styles

Le
Denim restera toujours la base du jean, mais ça n’est pas pour autant
que celui-ci s’est figé dans le temps. En perpétuelle évolution
technologique, il mélange aujourd’hui les matières à son tressage et crée des nouveaux effets à découvrir.

Le jean, icône incontestable de la mode depuis 150 ans

On le dit intemporel,
immortel, toujours jeune, adapté à toutes les classes et tous les
styles, comment le jean a-t-il pu atteindre cet incroyable état de grâce
permanent ?

Le jean, vêtement star du cinéma américain

Dans l’histoire incroyable de ce vêtement, le cinéma a
beaucoup compté pour démocratiser le jean auprès des foules. Les héros
de western ou les figures emblématiques de la jeunesse des années 50 ont
immortalisé le Demin au panthéon du vêtement intemporel.

Différents types de vestes pour différents styles et occasions

Quelles sont les diverses déclinaisons de ce vêtement classique ?

Versatile et adaptable, la veste
est une pièce incontournable de la garde-robe : elle donne de la
prestance et finit une tenue avec recherche. Ce vêtement se porte dans
ses diverses variations classiques, casual ou habillées, selon les différents types d’activités et l’heure du jour.

La veste de costume classique

Adapté à de nombreuses situations
professionnelles
, la veste présente le plus souvent deux ou trois
boutons. L’alternative à trois boutons est la plus classique, tandis que
celle à deux boutons est plus actuelle. On pensera aussi au « faux
trois boutons italien », avec le bouton du haut caché par le pli du
revers.

La veste de costume à un seul bouton est une fantaisie
inspirée du smoking, à réserver aux plus jeunes. Les différents vestons
croisés peuvent ajouter de l’épaisseur et sont à éviter en cas de ventre
proéminent.

La fente d’aisance permet de s’asseoir
confortablement. Si on la retrouve le plus souvent sous la forme d’une
fente unique, la variante à deux fentes latérales sera plus élégante
dans le cas de hanches larges ou de fessier fort.

Les autres types de vestes

Dans un registre plus informel, adapté par exemple au friday wear, il faut citer les différents blazers, la veste déstructurée et le veston en tweed. Ces vêtements sport se portent avec un jeans ou pantalon décontracté. Là encore, le blazer croisé est à éviter en cas de ventre prononcé.

Pour
le soir, la veste de smoking donne une allure raffinée avec ses revers
en satin et son col châle ou cranté. Le plus souvent fermée par un seul
bouton, cette pièce sophistiquée ne possède pas de fente à l’arrière. Le
spencer est un type de vêtement court et habillé dévoilant le
postérieur : il est à considérer avec précaution.

Le blazer, l’indémodable veste disponible en grande taille

Parmi les vestes les plus répandues, le blazer fait
office de classique du genre et offre depuis de nombreuses années un
habillement raffiné qui remplace avec succès le costume classique
accompagné d’un pantalon de toile ou d’un jean pour les plus audacieux.

La veste déstructurée, une touche décontractée pour les grandes tailles

Associée à un style décontracté et sportif, la veste déstructurée est
de nature assez souple et tombe parfaitement sur les formes les plus
exigeantes, au point de devenir l’icône du genre « Friday wear ».

La veste habillée, l’alternative décontractée aux costumes grandes tailles

Se situant entre le blazer et le costume, la veste habillée
propose une alternative décomplexée aux costumes classiques, en
apportant une pointe raffinée aux tenues de ville classiques sans passer
par la solennité du genre.