Archives par mot-clé : sport

Nicolas Batum, le champion made in France de NBA, mesure 2m03

Le géant français du basket, star internationale

Nicolas Batum a la trempe d’un champion : du haut de ses 2 m 03, le Français né en 1988 a su convaincre le monde du basket de son talent. Il fait partie de ces « géants » qui s’exportent à l’international, puisqu’il a intégré la fameuse équipe des Trail Blazers de Portland en NBA aux postes d’arrière et d’ailier tout en continuant de représenter la France dans de nombreux tournois mondiaux.

La carrure d’un champion mondialement reconnu

Nicolas Batum a de qui tenir, puisque son père, Richard Batum, était lui-même basketteur professionnel. Formé à Pont-l’Évêque, il excelle très tôt, au point de devenir champion d’Europe Cadets en 2004 puis champion d’Europe Junior en 2006 avec l’Équipe de France. Désigné « meilleur joueur » dans plusieurs tournois d’envergure internationale, il est vite repéré par les sélectionneurs de la NBA. En 2007 lors des mondiaux junior, il obtient la médaille de bronze avec l’Équipe de France. Au terme de plusieurs tractations, il intègre l’équipe américaine des Trails Blazers de Portland et brille en NBA. En 2009, suite à une blessure, il se fait opérer de l’épaule et revient au sport en 2010, au meilleur de sa forme.

Nicolas Batum, un pied en Europe et l’autre en Amérique

En juillet 2011, les propriétaires de la NBA décident d’un lock-out, ce qui motive Nicolas Batum à revenir en Europe, où il intègre le club de Nancy en Euroligue. Il brille par ses performances et est désigné à plusieurs reprises « meilleur joueur » du tournoi. Il remporte au sein de l’équipe de France la médaille d’Argent des Championnats d’Europe en 2011 puis d’Or en 2013, tout en poursuivant sa carrière en NBA depuis sa nouvelle signature en 2012.

Découvrez aussi :

Pourquoi et comment pratiquer une activité sportive en cas d’obésité ?

Les bénéfices de l’exercice physique pour un corps en surpoids

Face à l’obésité, chacun est vivement encouragé à pratiquer une activité sportive. L’exercice apporte une multitude de bienfaits, tant sur le plan physique que psychique. S’il ne fait pas, en soi, maigrir, le sport augmente le métabolisme et amène à sécréter des hormones du plaisir et de la satiété. Il améliore votre bien-être et, associé à un régime alimentaire adéquat, il peut même réduire le surpoids pour une meilleure santé.

Pratiquer une activité sportive : un passeport bien-être

L’effet immédiat de la pratique sportive est un sentiment de bien-être : le sportif sécrète des endorphines, même si le sport consiste simplement à marcher, jardiner ou faire le ménage. Or, ces hormones du plaisir aident à apprécier un corps dans lequel on se sent bien. Générant une bonne fatigue, le sport permet également de mieux dormir, alors qu’un mauvais sommeil est parfois à l’origine des troubles du comportement alimentaire. À moyen et long terme, le corps se porte mieux, la personne est plus tonique et le moral est au beau fixe.

Nos conseils pour démarrer une activité sportive en cas d’obésité

Certaines activités sportives sollicitent beaucoup les articulations et la colonne vertébrale : course à pied, danse, ce qui les rend contre-indiquées dans un premier temps. Il est donc plus judicieux de commencer par des activités douces où le corps est porté, comme la natation ou le vélo, ou de pratiquer tout simplement la marche à raison de 30 minutes par jour. Vous pouvez également vous aider d’un outil de coaching comme le bracelet podomètre Nike Fuelband ou certaines applications disponibles sur smartphone. N’hésitez pas à vous abonner à un magazine d’entraînement de type Men’s Health pour entretenir votre motivation et bénéficier de bons conseils. Progressivement, la masse musculaire ayant augmenté, il sera possible de varier les pratiques sportives. Privilégiez les activités d’endurance : elles sont moins douloureuses pour le corps, augmentent le métabolisme et renforcent le système cardio-vasculaire.

Découvrez aussi :

Yannick Agnel, un homme de grande taille devenu champion mondial de natation

UN SPORTIF EXTRAORDINAIRE, DEUX FOIS MÉDAILLÉ D’OR AUX JEUX OLYMPIQUES

Né à Nîmes le 9 juin 1992, Yannick Agnel est un sportif français, deux fois médaillé d’or aux Jeux olympiques de Londres de 2012, dans les catégories 200 mètres nage libre et relais 4 x 100 mètres nage libre. Il est le seul nageur français dans l’histoire à avoir réussi à cumuler deux médailles d’or aux Jeux olympiques. À Barcelone en 2013, il devint double champion du monde sur ces mêmes épreuves, obtenant ainsi le surnom de « squale ».

Une grande carrure, atout pour la natation

Yannick Agnel mesure 2.02 m pour 90 kg, et chausse du 50. À 14 ans, il mesurait déjà 1.93 m. C’est à 16 ans que sa grande taille est remarquée lors des Championnats de France en grand bassin, mais également un détail particulier : le nageur est le seul à souhaiter effectuer son épreuve dans un simple slip de bain, et non pas en combinaison comme ses opposants.

Son physique atypique est un atout. Très grand et à l’allure presque frêle, son corps est idéal pour se déplacer de façon hydrodynamique, lui offrant une meilleure propulsion dans l’eau. Ses longs bras et ses grands pieds lui permettent de se mouvoir avec plus de puissance.

Un champion aux compétences multiples.

Si Yannick Agnel a mondialement fait la preuve de ses compétences sportives, il a également su travailler son intellect pendant ses études. Il a obtenu un baccalauréat scientifique avec la mention bien, avec d’excellents résultats en français, en philosophie et en langues (le russe notamment). Il a étudié ensuite le commerce à Antibes. Il se passionne de surcroît pour les écrits de Rimbaud, Nietzsche, Camus, Freud et Beigbeder.

Découvrez aussi :

          Un basketteur de grande taille et mondialement célèbre, Joakim Noah

          Shaquille O’Neal, un basketteur américain célèbre de grande taille

          Yao Ming, le grand représentant de la Chine dans le milieu du basket américain

          Usain Bolt dit « La Foudre », un grand champion de la course à pied

Usain Bolt dit « La Foudre », un grand champion de la course à pied

UN ATHLÈTE MONDIALEMENT CONNU, DÉTENTEUR DE NOMBREUSES MÉDAILLES

Né le 21 août 1986 à Kingston, le sportif jamaïcain Usain Bolt détient aujourd’hui le record mondial du 100 m, du 200 m et du relais 4x100m. Il est six fois champion olympique, et huit fois champion du monde. Sa vitesse maximale a été mesurée à 44.7 km/h. Ces performances lui valurent le surnom de « Lightning Bolt », ou en français « La Foudre ».

La grande taille d’un coureur, l’handicap qui devient atout

Athlète connu pour sa capacité à non seulement gagner, mais aussi à grandement distancer ses adversaires, Usain Bolt prouve que la taille n’est pas pénalisante pour un coureur : il mesure 1,96 m et chausse du 47, des dimensions supposées moins aérodynamiques que celles de ses concurrents. Mais ses longues jambes lui permettent des mouvements plus amples et des foulées plus grandes : pour le 100 m, il faut en moyenne 44 foulées, et Usain Bolt n’en a besoin que de 41. Et ça change tout.

Si cette taille le rend également plus lourd que ses concurrents, il a compensé ce désavantage en travaillant pendant de longues séances d’entraînement sa musculature, afin d’utiliser ce poids pour augmenter sa force de propulsion : il ne s’agit pas seulement de courir vite pour gagner, il faut également appuyer avec puissance chacun de ses pas pour se propulser en avant. En moyenne, un coureur appuie sur le sol avec une force équivalente à trois fois son poids, là où celle d’Usain Bolt le fait avec cinq fois son poids environ…

D’autres pistes pour expliquer le succès de ce champion mondial

Son succès est peut-être dû à sa nationalité. En Jamaïque, le sprint est une discipline mise en avant par rapport à d’autres sports, et les meilleurs coureurs sont repérés dès l’école primaire afin d’être formés. Pour Usain Bolt, c’est son professeur de cricket qui l’a convaincu, à ses 12 ans, de se spécialiser dans cette discipline.

Certaines rumeurs prétendent qu’une autre de ses particularités physiques l’avantage, même si rien n’est scientifiquement prouvé à ce sujet : Usain Bolt possède une jambe plus courte que l’autre, lui permettant une technique de course plus efficace. Mais ça appartiendra pendant quelque encore temps à sa légende.

Découvrez aussi :

          Un basketteur de grande taille et mondialement célèbre, Joakim Noah

          Shaquille O’Neal, un basketteur américain célèbre de grande taille

          Yao Ming, le grand représentant de la Chine dans le milieu du basket américain

          Yannick Agnel, un homme de grande taille devenu champion mondial de natation

Shaquille O’Neal, un basketteur américain célèbre de grande taille

BIOGRAPHIE D’UN SPORTIF DE HAUT NIVEAU

Shaquille Rashaun O’Neal est un sportif célèbre, joueur de basketball américain (aujourd’hui à la retraite) au rôle de pivot. Né le 6 mars 1972 dans le New Jersey, il a été champion NBA à 4 reprises.

C’est à 12 ans, alors qu’il mesure déjà presque 2 mètres, que Shaquille O’Neal est remarqué par Dale Brown, l’entraîneur de basket-ball de l’université de Louisiane. Celui-ci restera en contact avec lui jusqu’à ses 17 ans, pour le faire jouer au niveau universitaire avec les Tigers de LSU. Si cette équipe est rapidement éliminée des tournois entre 1989 et 1992, son impressionnant gabarit d’alors (il mesure 2m16 et porte des baskets grande taille en pointure 58) lui permit néanmoins d’être sélectionné au sein du Magic d’Orlando, où il devint le meilleur marqueur de la ville.

Un basketteur à la carrière impressionnante

La carrière de Shaquille O’Neal était dès lors lancée. S’il essuya pour commencer une défaite cuisante face aux Bulls de Chicago (le club de Michael Jordan), il rencontra un succès toujours grandissant par la suite et enchaîna de nombreuses victoires dans de nouveaux clubs : tout d’abord les Lakers de Los Angeles entre 1996 et 2004, puis au Miami Heat entre 2004 et 2008, ensuite les Suns de Phoenix jusque 2009, les Cavaliers de Cleveland jusque 2010, puis enfin les Boston Celtics. Chacun de ces clubs tira profit de l’arrivée de ce joueur, remontant les classements en peu de temps grâce à lui.
Shaquille O’Neal prit sa retraite le 1er juin 2011, après 19 années en NBA et 28 596 points marqués sur 1207 matchs.

Son impressionnant physique fut un atout considérable dans toute sa carrière, lui permettant une puissance de lancer supérieure à la moyenne et une meilleure mobilité en jeu.

Plus qu’un sportif de grande taille, un personnage public aux nombreuses compétences

Shaquille O’Neil bénéficie toujours d’une image populaire, pour son comportement public souvent drôle et enjoué. Sa grande taille et ses talents sportifs associés à sa popularité grandissante lui ont permis de percer dans d’autres domaines que le sport, notamment à la télévision (avec une émission de télé-réalité nommée Shaq Big Challenge, puis Shaq vs), et au cinéma où il incarna souvent son propre rôle (Good burger, Steel). Il fit également des apparitions dans plusieurs jeux vidéo liés au basket (NBA 2k6, NBA 2k7).

 

Découvrez aussi :

          Un basketteur de grande taille et mondialement célèbre, Joakim Noah

          Yao Ming, le grand représentant de la Chine dans le milieu du basket américain

          Usain Bolt dit « La Foudre », un grand champion de la course à pied

          Yannick Agnel, un homme de grande taille devenu champion mondial de natation

Un basketteur de grande taille et mondialement célèbre, Joakim Noah

UNE IMPORTANTE FAMILLE DE SPORTIFS RÉPUTÉS

Né le 25 février 1985 à New York, Joakim est le fils du célèbre tennisman et chanteur français Yannick Noah, et de Cécilia Rhode, Miss Suède 1978. Son grand-père Zacharie Noah était connu également dans le milieu du sport, puisqu’il était un important joueur de football camerounais, et vainqueur de la coupe de France de 1961.

À la fois suédois, américain et français, Joachim Noah décida de suivre l’exemple de son père et de son grand-père, en devenant un sportif célèbre : après le football puis le tennis, c’est dans le domaine du basketball que la famille Noah voit sa nouvelle génération devenir réputée.

Nouvelle célébrité et nouvelle discipline sportive pour la famille Noah

Si Joakim Noah a choisi le basket, c’est peut-être parce qu’il possédait des prédispositions physiques pour cette activité. Colosse de 2,11 mètres pour 105 kilogrammes, il dépasse son père de presque vingt centimètres.

Il s’est passionné pour ce sport dès ses treize ans, à son retour en Amérique, après avoir vécu dix ans en France. C’est en 2004 qu’il rejoignit les Gators de Floride, et en 2005 qu’il commença à se créer une excellente réputation, notamment en remportant le tournoi de la Southeastern Conference et le Final Four NCAA 2 006, où il sera nommé « Most Outstanding Player ». En 2007, les Gators réitèrent le même exploit, ce qui n’avait encore jamais été réalisé deux fois de suite par une équipe.

Après ces évènements qui lui permirent de se faire connaître en Amérique, Joakim profita de sa nouvelle notoriété pour entrer chez les Bulls de Chicago. Ses débuts furent difficiles, mais fin 2009, pour sa troisième saison au sein de leur équipe, il devint le premier français à être le mieux classé pour ses compétences en rebond à la NBA, et obtint une certaine célébrité pour son jeu défensif et sa grande mobilité.

Plus qu’un sportif de grande taille, un homme aux nombreuses compétences et passions

En dehors du basket, Joakim Noah cultive de nombreuses passions. Diplômé d’anthropologie, il parle les langues correspondant à sa triple nationalité (suédois, français et anglais), s’intéresse aux différentes cultures religieuses, est passionné de musique, notamment celle de Bob Marley pour laquelle il se dit incollable.

Impliqué dans plusieurs œuvres caritatives, il est bien vu par la presse, et considéré comme un homme bon et généreux dans sa vie, honnête en interview, un peu comme son père, personnalité préférée des Français depuis de nombreuses années.

Découvrez aussi :

          Shaquille O’Neal, un basketteur américain célèbre de grande taille

          Yao Ming, le grand représentant de la Chine dans le milieu du basket américain

          Usain Bolt dit « La Foudre », un grand champion de la course à pied

          Yannick Agnel, un homme de grande taille devenu champion mondial de natation

La célébrité sportive due aux atouts d’une grande taille

LES STARS DU SPORT ET LEUR PHYSIQUE AVANTAGEUX

Lorsqu’on cherche les meilleurs atouts d’une grande taille, on pense bien souvent aux capacités sportives. Une personne à la carrure imposante a souvent la réputation de sauter plus haut, de courir plus rapidement grâce à ses longues jambes, ou encore de briller comme défenseur imposant et intimidant. Si les avantages d’un physique massif sont nombreux dans le sport et permettent à certains individus de devenir des célébrités,il existe néanmoins quelques inconvénients.

Les atouts sportifs des grandes célébrités

Le sport dans lequel le plus grand nombre de célébrités de grande taille se démarquent est bien entendu le basketball. Dans ce domaine, être grand n’a presque que des avantages : facilité pour viser le panier, déplacement rapide sur le terrain grâce à de longues enjambées, ou encore capacité à arrêter les attaquants par sa carrure, comme le prouve le surnom du basketteur gigantesque Ming Yao, « la muraille de Chine ».Sports Illustrated, un magazine américain, a calculé une statistique éloquente : 17 % des Américains de plus de 2,10 mètres jouent dans la NBA.

D’autres sports sont également ciblés par les personnes de grande taille. C’est le cas du volley, où la capacité à sauter haut pour effectuer un smash au-dessus du filet représente un net avantage. On retrouve dans ce sport des célébrités gigantesques, comme Dmitri Meserski, un russe de 2,18 m, trois fois vainqueur de la ligue mondiale.

Les limites d’une grande taille

Grande taille et sport sont étroitement liés, et c’est peut-être pour cette raison que la majorité des célébrités aux dimensions démesurées sont des sportifs. Cependant, il ne faut pas oublier que les personnes de très grande taille ont davantage tendance à souffrir de problèmes physiques, comme des scolioses ou des hernies. Si la musculation demeure une solution pour renforcer leur corps afin de mieux soutenir leur poids, certains sports restent dangereux pour eux, et la plupart de ces athlètes ont connu des problèmes de santé, liés à leur grande taille, pendant leur carrière.

Dans certains sports, il n’est peut-être pas avantageux d’être grand. Au football par exemple, une étude de la Rotterdam School of Management a montré que les fautes sont plus souvent attribuées à la plus grande des deux personnes impliquées, parce que la perception humaine les rend plus intimidants, voire dangereux.

Un basketteur de grande taille et mondialement célèbre, Joakim Noah

Fils d’un père et d’un grand-père tous deux sportifs renommés, Joakim Noah a décidé d’utiliser sa taille remarquable de 2,07 mètres pour se distinguer au basketball.

Shaquille O’Neal, un basketteur américain célèbre de grande taille

Colosse de 2,16 mètres, Shaquille O’Neal est un basketteur qui a marqué l’histoire en tant que pivot, mais aussi un acteur dans plusieurs films.

Yao Ming, le grand représentant de la Chine dans le milieu du basket américain

Surnommé “Grande Muraille de Chine”, Ming Yao est un basketteur à la retraite mesurant 2,29 mètres. Il est le premier chinois à avoir intégré la NBA.

Usain Bolt dit « La Foudre », un grand champion de la course à pied

Avec ses 1,96 m, Usain Bolt est un coureur plus grand que ses confrères, ce qui aurait dû le désavantager, selon les spécialistes. Au contraire, le coureur jamaïcain a su tirer avantage de sa grande taille pour l’adapter à un profil de course unique, qui lui a permis de détenir plusieurs records mondiaux.

Yannick Agnel, un homme de grande taille devenu champion mondial de natation

Tout comme en course, avoir une grande taille devrait être un handicap en natation. Mais tout comme Usain Bolt, Yannick Agnel a décidé de détromper la science et l’opinion publique, en remportant deux médailles d’or aux Jeux Olympiques avec ses 2,02 mètres de long.

Le sumo japonais, un art martial qui met le poids à l’honneur

LES SUMOTORIS, DE LOURDS COMBATTANTS, SACRÉS DANS L’ARCHIPEL NIPPON

Connu comme une curiosité japonaise de par le monde, le sumo est un sport de combat où s’affrontent des adversaires au poids démesuré, pouvant atteindre jusqu’à 150 kg. Loin d’être un objet d’amusement, ce sport est considéré comme un acte religieux et sacré par les spectateurs, tout comme ses pratiquants le sont.

L’art du combat selon les sumotoris

Le mot « tradition » semble diriger l’ensemble de l’art de combat des sumos. Avec un entraînement quotidientrès strict, commençant chaque journée par un lever aux aurores pour enchaîner les exercices de force et de souplesse à jeun pendant quatre heures, puis des siestes après chaque repas, pour ré enchaîner avec d’autres entraînements, les sumos, au-delà de leur surpoids, sont des monstres de force et d’agilité, capables de prouesses au-delà des capacités du commun des mortels.
Les combats eux-mêmes sont la mise en scène de rituels sacrés datant de plus d’un millénaire, enchaînant les frappes au sol du pied, pour chasser les mauvais esprits, avec la projection de sel sur le terrain pour purifier le sol. 
Spectacle longtemps réservé aux empereurs, le sumo est aujourd’hui populaire, et ses plus grands guerriers adulés comme de grandes stars immortelles, demi-dieux émouvant aux larmes les spectateurs qui ont la chance de les rencontrer.

Le régime strict du sumo : Le Chankonabe

Le Chanko Nabe est un bouillon traditionnel consommé deux fois par jour par les sumos depuis les origines de la discipline. Composé habituellement de poulet pour que le sumo reste sur ses deux jambes (et non quatre comme avec le boeuf), il n’a pas de recette fixe, mais contient souvent du chou, du tofu, des pousses de soja, des carottes, des pommes de terre et des champignons noirs, le tout accompagné séparément de légumes frits, de riz blanc et de pâtes sautées.
Bien que le plat paraisse équilibré, sa force calorique réside dans les quantités impressionnantes que les sportifs absorbent, environ 5000 calories par repas. Ce plat reste néanmoins excellent pour la santé, riche en fibres et en vitamines. 

Le manque d’une pratique régulière de sport comme facteur de surpoids

L´ABSENCE D´ACTIVITÉ PHYSIQUE COMME CAUSE PRINCIPALE DE L´EMBONPOINT DANS LE MONDE

Au cours des trente dernières années, le nombre de personnes en surpoids a considérablement augmenté. Selon l´Organisation mondiale de la santé (OMS), cette évolution concerne les personnes de tout âge et de toute classe socio-économique et aurait comme facteur principal la sédentarité. L´OMS incite par conséquent à pratiquer au moins 30 min de sport par jour.

Statistiques : Des chiffres en hausse qui font réfléchir face au surpoids

La sédentarité est un facteur qui favorise le surpoids, en plus des autres facteurs de risque tels que l´alimentation, la prédisposition génétique, le stress et le manque de sommeil. 
Dans le monde, 1,5 milliard d´adultes sont en surpoids. En France, 31% des adultes, dont un tiers sont obèses. Pourtant, 80 % d’entre eux affirment avoir un régime alimentaire équilibré.
L´alimentation seule ne suffit pas pour maintenir un poids dans les normes de santé, il faut donc l´associer à la pratique d´un sport. C´est d´ailleurs l´un des points essentiels du programme national de nutrition et de santé (PNNS), mis en place depuis 2001 par le ministère de la Santé, et qui vise à privilégier la pratique du sport avec une bonne alimentation. 

Programmes de sensibilisation au surpoids

Pour lutter contre l´obésité, Jean-Luc Loiseau, ex-obèse et cadre commerciale en informatique, a lancé un projet de marche de 1000km prévu pour le 25 mai 2014, pour réconcilier les gens avec la marche quotidienne. Le départ aura lieu à Paris et regroupera des spécialistes dans le domaine.
Dans la même directive, une commission regroupant l´Union européenne et l´UEFA tente de mettre l´accent sur les bienfaits du sport plutôt que sur l´esprit de compétition, à travers des compagnes télévisées incitant à pratiquer du sport. 

Découvrez aussi :

La psychologie, une cause importante de la prise de poids
L’hypothyroïdie, ce facteur biologique du surpoids
La malnutrition, facteur de surpoids et de maladies chroniques
La génétique, à considérer comme un facteur de surpoids ?

Serge Blanco, le champion du rugby français reconverti en homme d´affaires

HISTOIRE DE L´ICÔNE ET MEILLEUR ARRIÈRE DU XV DE FRANCE ; LE PELÉ DU RUGBY

Né le 31 août 1958 à Caracas au Venezuela d´une mère basque et d´un père vénézuélien, le champion ex-joueur du XV de France Serge Blanco arriva vers l´âge de deux ans en France. Au collège, il fut brillant en sport et excella en catégorie des jeunes au rugby à XV de France. Il épousa Liliane Drille en 1980 et eut deux enfants ; Sébastien et Stéphane. Aujourd’hui, c´est un dirigeant sportif doublé d´un homme d´affaires renommé.

Aperçu de la carrière sportive et glorieuse du champion Serge Blanco

Serge Blanco débuta sa carrière en 1974 en rejoignant le club Biarritz olympique. Durant 93 sélections en équipe de France, il fut 17 fois capitaine et marqua 38 essais.
En 1980, pendant la tournée de l’équipe de France en Afrique du Sud, il fut retenu dans le groupe et joua son premier match international.
Il fut finaliste de la coupe du monde en 1987 et vainqueur des jeux méditerranéens en 1979 et 1983.
Il fut ensuite président de la ligue nationale de rugby de 1984 jusqu´en 2008, puis président du Biarritz olympique.

Création de la marque de vêtements quinze de Serge Blanco

Après avoir percé dans le rugby, le champion des années 80 s´est lancé d´abord dans l´hôtellerie. Il possède actuellement trois hôtels dans l´institut thalassothérapeutique d’Hendaye, et le château de Brindos à Anglet.
Il a créé également une ligne de prêt-à-porter portant son nom, en 1992. La marque habille les hommes modernes dans un esprit rugby avec des broderies inspirées de cet univers. Les matières sont nobles et les coupes confortables, la ligne inclut également les vêtements de grande taille.

Découvrez aussi :

Les vêtements taille XL Serge Blanco, quand style sport rime avec élégance