Israel Kamakawiwoʻole, l’immense voix d’une star en surpoids

UN SUCCÈS MONDIAL POSTHUME POUR IZ, LE GENTIL GÉANT HAWAÏEN

Élu meilleur chanteur de l’année à Hawaï en 1990, le « Gentil Géant » Israel Kamakawiwoʻole – ou « IZ », comme on appelle communément cet enfant du pays en surpoids -, devient une star mondiale plus de 3 ans après sa mort, avec son titre à succès : « Somewhere Over The Rainbow ».

Israel Kamakawiwoʻole, une véritable star de légende

Qui n’a pas chanté, fin 2010, « Somewhere over the Rainbow », l’envoûtante reprise de ce chanteur hawaïen au physique hors norme, à la voix douce et consolante ?
Thème musical du film « Le Magicien d’Oz », la chanson sortie en 1939, et interprétée à l’époque par Judy Garland, évoque l’aspiration au bonheur et à ce monde idéal situé « au-delà de l’arc-en-ciel ». Le clip officiel produit par The Mountain Apple Company dévoile les paysages enchanteurs d’Hawaï : plages idylliques, falaises à la végétation tropicale luxuriante, volcans majestueux, et dominant les éléments, Israël Kamakawiwoʻole, juste vêtu d’un paréo, tel un bouddha rieur, assumant parfaitement son surpoids. 
Sortie en 1939, la chanson n’entame son ascension en Europe qu’en 2010 et le disque « Facing Future » devient l’album de World Music le plus vendu au monde, offrant à IZ une gloire mondiale… plus de 13 ans après son décès !

Le surpoids en héritage

D’une famille d’obèses, IZ, qui pèsera jusqu’à 344 kg pour 1m90, ne se faisait pas d’illusion sur sa longévité et disait volontiers que lorsqu’il partirait, ce serait pour veiller aux préparatifs du repas dans l’autre monde.
Hawaïen pure souche engagé politiquement pour l’indépendance d’Hawaï, Iz était très proche de ses frères hawaïens, et s’il ne résistait pas à un bon repas, c’est à la cuisine de la maison du Gouverneur qu’on le trouva attablé un soir, quand on l’attendait à la table d’honneur.

Découvrez aussi :

Luciano Pavarotti, l’immense chanteur d’Opéra et son surpoids

Barry White, portrait d’une star en surpoids

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids