Le gigantisme, une maladie qui affecte la taille des individus

L’ACROMÉGALIE, UNE AFFECTION RARE DES HORMONES DE CROISSANCE

Le gigantisme, également appelé acromégalie, est un terme appliqué aux personnes possédant une taille largement supérieure à la moyenne. Il n’existe néanmoins pas de taille « seuil » reconnue pour définir si une personne souffre de cette maladie ou non, bien que l’expression soit souvent utilisée pour les individus appartenant au monde des grands, dont les dimensions dépassent le dernier centième de la population.

Les symptômes du gigantisme, les conséquences d’une trop grande taille

La cause du gigantisme est une production trop importante d’hormones de croissance (nommées somathormone GH) par l’hypophyse, une glande localisée dans le bas du cerveau. Ce dérèglement hormonal est le plus souvent dû à une tumeur bénigne, l’adénome gonadotrope. La maladie peut commencer à se développer dans l’enfance, ou à l’âge adulte, mais avec des symptômes différents dans les deux cas. Si c’est dans l’enfance, l’excès de somathormones GH crée une accélération de la croissance : c’est le cas le plus courant. Si la maladie se développe à l’âge adulte, les os longs ayant fini de se former, ce sont les os courts qui sont touchés, créant des difformités physiques.

Le gigantisme est une maladie rare, affectant en moyenne 40 personnes sur un million. Cette taille supérieure engendre souvent des problèmes physiques nombreux :

        Complications cardiovasculaires (cœur de taille insuffisante pour un organisme trop important : hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, etc.), et métaboliques (diabète par exemple)

        Augmentation de la taille des mains et des pieds, hypertrophie du nez, des oreilles, voire de la langue, et saillie des arcades sourcilières

        Scoliose, arthrose, rhumatismes, etc.

Les traitements existants pour soigner la maladie

Il est possible de traiter cette maladie, en diminuant le taux d’hormones de croissance. Des médicaments permettent de les inhiber. Il est envisageable de procéder à l’ablation chirurgicale de l’hypophyse, mais cette opération peut créer des complications (diabète, insuffisance hypophysaire), aussi n’est-elle pratiquée que pour les cas où le gigantisme s’avère dangereux pour la santé du patient. Si c’est bien une tumeur bénigne qui provoque les dérèglements hormonaux et qu’elle est détectée rapidement, elle peut être extraite chirurgicalement, sans complications après l’opération.

Découvrez aussi :

          La difficulté de s’habiller pour les personnes de grande taille

          Être grand au quotidien, des inconvénients, mais aussi des avantages

          La différence de taille, un atout qu’il faut savoir exploiter

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids