En Allemagne, les gens en surpoids défendent leurs formes avec fierté

LES ALLEMANDS ET LE DROIT À L’ESTIME DES FORMES GÉNÉREUSES

Le sujet du surpoids, délicat et important, s’entoure en Allemagne d’une vision positive et d’une certaine fierté. La peur de monter sur la balance le matin est remplacée par la satisfaction d’être soi. Le miroir dans lequel on se regarde est alors l’écho de sa propre voix : je veux rester tel que je suis. Cette attitude épanouie permet de suivre le chemin d’une vie plus agréable. 

Que fait-on en Allemagne pour être fier de son surpoids ?

Chez nos voisins allemands, des associations comme le « Dicke e.V. » se mobilisent pour l’acceptation des personnes en surpoids. Pour donner confiance et pour défendre le principe de la dignité, les limites de la normalité sont modifiées, dans le but de montrer que les attentes du « dick und rund », gros et rond, sont finalement semblables à celles de tout un chacun. L’association « Dicke e.V. » présente sur son site Internet des gens en surpoids qui témoignent d’une vie active et heureuse. De quoi se pencher un instant sur les formes généreuses célébrées par le peintre Rubens ou le sculpteur Rik Wouters, créant l’extase de tant de regards.

Soigner sa fierté au quotidien quand on est en surpoids

Les personnes de forte corpulence peuvent se sentir bien seules. En Allemagne, des associations proposent de nombreux conseils utiles pour gagner la fierté d’être soi. Se concentrer sur ses réussites, faire la différence entre la perfection qu’on donne en modèle et la réalité, s’entourer de gens qui ne jugent pas, savoir répondre aux remarques déplaisantes et ne pas s’excuser d’avoir des rondeurs. Le blog allemand « Dick und Rund – Na und », gros et rond – et alors, exprime l’idée d’un « Vivez heureux, ne vivez plus cachés », dans une ambiance à la fois humoristique et émouvante.

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids