La grande taille, un vaste univers à découvrir

LES PARTICULARITÉS DES PERSONNES FORTES ET ÉLANCÉES, UN MONDE À EXPLORER

A les écouter, il y a les normaux et les anormaux, les tailles standards et les grandes tailles, les formes classiques et les difformes. La particularité est toujours considérée comme une marginalité avant de devenir, par l’intérêt qu’on lui porte un nouveau standard, celui des grands et des forts. Ce qui était en dehors du monde devient un univers, et l’exception devient la « grande taille »

L’univers des personnes fortes, quand hors taille devient grande taille

La mode n’a pas toujours aussi bien traiter les grandes tailles. On se souvient de cette époque de vache maigre où les vêtements qui étaient disponibles pour les gabarits forts, serraient au corps, laissant échapper notre ventre dans une image vulgaire qu’on nous rappelait alors. Restait alors la fuite dans les pays voisins, plus cléments avec les tours de tailles hors norme, offrant des gammes vastes et belles, correctement taillées. On se souvient de l’émotion de ses sentir accueillis et reconnu dans ce que nous étions, qui n’était pas un « stade transitoire avant un régime efficace ».
Les hommes forts ne choisissent pas toujours de l’être. C’est juste à accepter. Mais pour bien le vivre, rien de tel que de bien s’habiller. La liberté d’être qui on est est parfois à ce prix simple.

La grande taille concerne aussi les grands

Les géants, comme on aime à les appeler, n’ont jamais fait le choix de l’être. Un peu comme les gens de couleur, les petits, les difformes, les roux, les crépus. On peut en citer des milliers qui n’ont pas eu la chance de correspondre en tout point aux canons du pays dans lequel ils sont nés. Et bien que cela puisse signifier marginalité, il s’agit au contraire d’une chance de se différencier, et de faire la différence.
Les hommes grands ne sont pas des hommes seuls. Loin de là, au regard de cet univers vaste qui les entoure. Les grands chanteurs, les grands politiciens, les grands esprits qui finissent toujours par se rencontrer, les associations de grands, le salon des grands. Non, aujourd’hui, on n’a plus le droit de considérer la taille comme une difformité, comme un préjudice. Un homme grand a un autre regard sur le monde, mais n’aspire qu’à passer inaperçu. Son habit parle pour lui, et aujourd’hui, tous les mots lui sont permis.

Les personnes fortes dans l’univers des grandes tailles

Qu’on soit en surpoids ou en état d’obésité, on rentre dans cette catégorie curieuse des personnes dites fortes. Chacun appréciera le terme moins injurieux que ce que nous avons pu entendre dans nos vies. Cependant, loin de n’être qu’un synonyme, il devient une revendication, un droit à exister. Et cet univers d’a rien à envier aux formats plus standards.

Être une personne grande, vivre chaque jour avec sa différence

Être plus grand que la moyenne devrait être un avantage, une richesse, une dominance naturelle sur les choses et les gens. Alors pourquoi tente-t-on toujours de nous faire croire le contraire ? Être grand, c’est une chance, mais aussi une contrainte. C’est surtout une part de notre identité.

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids