La grande taille en politique, un atout pour le charisme

DES AVANTAGES PHYSIQUES POUR DEVENIR UN DIRIGEANT RESPECTÉ

En quoi un critère physique peut-il permettre de faire un bon politicien ? C’est une question légitime, puisqu’en toute logique, ce n’est pas la taille qui compte, mais la façon de gérer les responsabilités et le charisme, pour être apprécié. Et pourtant, ne parle-t-on pas de « grand » dirigeant, lorsque ce dernier devient célèbre et gagne le respect de son peuple ?

Le charisme des personnes de grande taille en politique

Des psychologues de l’Université du Texas se sont penchés sur cette question, et ont pu déterminer que deux tiers de la population préféraient les dirigeants de grande taille, pour des raisons instinctives. Dans l’esprit collectif, un homme à la carrure imposante est plus charismatique, mais aussi plus intimidant pour les éventuels opposants : il est plus convaincant, plus impressionnant et plus capable.

Cette même étude a demandé à plus de 200 étudiants ce qu’ils pensaient de leurs propres compétences pour diriger, et les résultats montrèrent que les individus les plus grands étaient ceux qui se percevaient comme de meilleurs leaders.

Cependant, les deux derniers présidents français en date ont bien prouvé que la taille n’est pas un critère décisif pendant une élection : c’est au mieux un atout que peut utiliser un politicien pour paraître plus impressionnant. Est-ce pour cela que Nicolas Sarkozy portait des talonnettes, afin d’être à bonne hauteur lors de négociations diplomatiques ? Et François Hollande ne s’est-il pas senti gêné en Angleterre, lorsqu’il dut traverser seul les rangs de la garde royale britannique, réputée pour sa grande taille et affublée du « Bearskin », la haute coiffe en peau d’ours du Canada ?

La taille des présidents français

En France, l’analyse des tailles et du charisme des dirigeants depuis le début de la Vème république permet de réfléchir à cette étude :

De Gaulle mesurait 1,93 m, il possédait l’allure du général qu’il était, un homme fort à la grande carrure.

C’est Georges Pompidou qui lui a succédé. Mesurant 1,83 m, il restait un homme grand, mais à l’aspect plus débonnaire.

Vint alors Valery Giscard d’Estaing, mesurant 1,89 m. S’il s’approchait de la taille du général De Gaulle, il n’en détenait pas le charisme, prouvant que la taille ne faisait pas tout en ce qui concerne la prestance d’un dirigeant.

Cette preuve fut appuyée par François Mitterrand. Avec 1,73 m, il était bien plus petit que ses prédécesseurs, mais son charisme et sa sérénité lui permirent de passer outre ce désavantage pour en faire un atout : celui de « la force tranquille ».

Jacques Chirac, 1,89 m, cumula les aspects de Giscard d’Estaing et de Mitterrand : une grande taille, mais une apparence plus paternelle.

Nicolas Sarkozy puis François Hollande sont, quant à eux, plus petits, mesurant respectivement 1,68 m et 1,73 m. Le premier compensa son physique par une attitude énergique, et le second par l’aspect d’un homme « normal », plus proche de chacun.

Cette diversité prouve que la hauteur n’est pas un facteur décisif pour gouverner. Néanmoins, si les « petits » présidents ont tous été raillés pour leur taille, rares sont les plaisanteries qui ont couru sur la taille des dirigeants avoisinant les 1,90 m.

L’histoire nous montre ainsi que nos dirigeants ont souvent été plus grands que la moyenne, sans pour autant que cela ait été le seul critère qui compta lors de leur élection.

Charles de Gaulle, un général grand par sa taille et dans l’Histoire

Le général De Gaulle était un grand orateur, mais aussi une personne à la stature imposante, dominant les foules avec sa taille de 1,93 m. Charismatique pour la résistance, intimidant pour l’ennemi, il représentait le grand homme courageux dont la France avait besoin.

Abraham Lincoln, l’un des plus grands présidents américains de l’histoire

Souvent raillé pendant son enfance à cause de sa grande taille et de sa maigreur, Abraham Lincoln eut un parcours difficile… avant de devenir président américain, de mettre fin à la Guerre de Sécession et d’abolir l’esclavage.

Le roi François 1er, une grande taille à la hauteur de ses ambitions

Roi de France particulièrement célèbre pour la bataille remportée à Marignan en 1515, François Ier n’a pas été que le dirigeant observant le combat : c’est au cœur des affrontements qu’il se trouvait, dominant ses adversaires de ses deux mètres de haut, et donnant du courage à ses hommes

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids