Les États-Unis depuis trop longtemps face à un problème de surpoids

LES HABITUDES ALIMENTAIRES EN QUESTION, AUX USA

Plus de la moitié des personnes aux États-Unis souffrent de problème de surpoids. Ceci est le fait de standards de vie élevés (moins d’effort physique et plus de sédentarité) et, paradoxalement, de la consommation, par une certaine classe, d’aliments très caloriques (hamburger, pain, pâtes, frites) au détriment des fruits et légumes. Aujourd’hui l’obésité et le surpoids sont considérés comme des problèmes de santé publique dans le pays. C’est ce qui explique l’implication personnelle de la première dame, Michelle Obama, à travers sa campagne (Let’ s move) lancée en février dernier pour lutter contre l’excès de kilos et promouvoir une alimentation saine et l’activité physique.

La réalité du problème aux États-Unis

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit le surpoids comme une « accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé », et causé par une disproportion entre les apports et les dépenses caloriques. Le paramètre-clé qui permet de détecter cet état est l’IMC (Indice de Masse Corporelle = rapport du poids en kilogramme au carré de la taille). Pour une IMC comprise entre 25 et 30, la personne est considérée en surpoids (mais pas obèse). Aux Etats-Unis, 34 % de la population entre dans cette catégorie. Dans ce pays, la proportion de personnes dans cet état a été multipliée par trois en l’espace de 30 ans.

Initiatives pour résoudre le problème du surpoids aux États-Unis

Plusieurs programmes et initiatives associatives tentent, par diverses méthodes, de lutter contre le surpoids des Américains. Certaines cantines scolaires ont, par exemple, expérimenté l’intégration d’aliments produits localement (et surtout sains) dans les régimes proposés aux écoliers. À cela s’ajoutent des activités éducatives (agriculture, nutrition, sport) pour susciter chez eux l’envie d’une alimentation saine. Le Congrès est même allé plus loin en décrétant le mois d’octobre comme celui de la « ferme à l’école ». Cette mesure vise à promouvoir de meilleures habitudes alimentaires, à l’école et à la maison.

Découvrez aussi :

Le Mexique en passe de battre le record mondial du surpoids
Le Royaume-Uni confronté à un problème de surpoids préoccupant

Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google Plus
Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

LES GÉANTS ONT UNE SILHOUETTE PEU ADAPTÉE AUX MEUBLES DES NORMAUX. C’est un casse-tête. Il faut réfléchir à tout par avance, car rien ne sera jamais à la bonne taille du premier coup. Le mobilier est toujours trop bas, trop petit, les encadrements de porte sont meurtriers pour les grandes tailles. Géant parmi les nains, voyant le … Continuer la lecture de Comment une grande taille doit adapter son mobilier à sa morphologie

Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids

LE HÉROS HAUT EN COULEUR, OBÈSE, MAIS JAMAIS GROS, EST UN POIDS LOURD DU NEUVIÈME ART « Qui est gros ici ! » De quoi faire glousser les enfants qui dévorent les aventures d’Asterix le Gaulois, œuvre immortelle de la bande dessinée, signée Uderzo et Goscinny. « Je suis un peu enrobé, c’est tout », prétexte … Continuer la lecture de Dans le monde de la bande dessinée, Obélix est la star du surpoids